Adrian Hart & Lance Charger – À travers le chemin

Commente ou vote pour cette vidéo
2 018
vues

Hank Blackwell n’est pas vieux, mais son voisin d’en face, Cameron Hunter, lui donne vraiment l’impression qu’il l’est. Hank est surpris quand Cameron vient livrer le journal de Hank et une confession. Hank Blackwell (Lance Charger) se tient sur son porche en sirotant une tasse de café et regarde son voisin torse nu, Cameron Hunter (Adrian Hart) faire des travaux de jardinage. Hank essaie de ne pas fixer Cameron, faisant varier son regard vers les nuages dans le ciel, l’herbe et tout ce qui pourrait attirer son attention, mais inévitablement, ses yeux sont ramenés vers Cameron. Hank vérifie le corps ciselé de Cameron; ses abdominaux, ses jambes épaisses, son cul alors qu’il se penche pour ramasser quelque chose. Nous voyons Cameron à travers les yeux de Hank et à quel point Hank le trouve attirant et désirable. Cameron se retourne et remarque que Hank le regarde. Il fait un signe de la main à Hank et appelle « Bonjour M. Blackwell ! » « Hank », rappelle Hank, « M. Blackwell me fait me sentir vieux. ‘Cameron lève le pouce à Hank et Hank fait signe à Cameron et lui dit de passer une bonne journée. Blackwell.’ Il pose sa tasse sur la table. Hank se dirige vers son grand miroir. Il enlève sa robe et examine son corps dans le miroir, serrant toute zone de chair/douceur. Il soupire et se penche plus près du miroir, se frottant les mains sur le visage en marmonnant : « Depuis quand suis-je devenu si vieux ? Il quitte la salle de bain et se dirige vers son lit, où il décroche son téléphone et fait défiler le profil de Cameron sur les réseaux sociaux. En admirant la photo, il glisse sa main sous son pantalon de pyjama et se caresse. Il sort sa bite dure et la branle tout en gardant les yeux sur la photo de Cameron. Il halète et respire fort. Une fois qu’il a fini, il s’allonge et ferme les yeux avec un soupir. Plus tard, Hank est assis sur son canapé en train de regarder la télévision quand il entend frapper à la porte. Il se lève pour répondre au coup et est surpris de voir Cameron se tenant là tenant le journal de Hank. Ils l’ont livré à la mauvaise maison. Hank remercie Cameron de l’avoir apporté et ils ont une discussion sur l’art perdu du journalisme imprimé. Hank offre à Cameron du jus et Cameron accepte, suivant Hank dans le salon. Ils prennent place sur le canapé, avec Hank assis à bonne distance de Cameron. Cameron remercie Hank pour les boissons et complimente Hank pour son hospitalité, en lui disant qu’il aime les hommes plus âgés et qu’il en a marre des putains de garçons. Hank admet qu’il n’est pas sûr de ce qu’est un putain de garçon et Cameron l’explique. Il dit à Hank qu’il cherche quelqu’un de plus établi et mature, quelqu’un de plus comme Hank. Hank s’étouffe presque avec son jus. Il est surpris et dit à Cameron qu’il doit essayer d’être gentil et de faire en sorte qu’un « vieux » se sente mieux. Cameron insiste en posant sa main sur la cuisse de Hank. Il admet à Hank qu’il a le béguin pour lui depuis qu’il a emménagé il y a six mois et qu’il était sûr que quelqu’un d’aussi solide et établi que Hank ne serait pas intéressé par lui. Hank est incrédule. Il pense qu’il rêve. Hank admet qu’il pensait que Cameron était hors de sa ligue et qu’il est plus qu’intéressé par lui. Cameron se penche pour le premier baiser. Pendant qu’ils s’embrassent, ils sont hésitants, se sentant mutuellement. Leur intensité augmente au fur et à mesure qu’ils s’embrassent jusqu’à ce qu’ils se sentent tous les deux confiants quant à l’attirance de l’autre. Hank Blackwell (Lance Charger) n’est pas vieux, mais son chaud voisin d’en face, Cameron Hunter (Adrian Hart), lui fait vraiment sentir qu’il l’est. Hank fait face à ses insécurités lorsque Cameron vient livrer le journal de Hank. Hank n’attend pas Cameron, ou ce que le jeune homme avoue dans leur conversation.